L’éducation
pour un système vivant

7 & 8 avril 2022

À PARIS ET À DISTANCE

Le lieu

Une centaine de participants se retrouveront au Forum 104, situé au centre de Paris, dans une salle ouverte sur un magnifique jardin. Notre conversation comprendra plusieurs centaines de personnes du monde entier en connexion distante.

L’intention

En présence de Peter Senge, l’auteur de La Cinquième Discipline, saisissez la pertinence aujourd’hui des messages des grands apprenants et auteurs Alain de Vulpian et Arie de Geus (1).

Quels mots, méthodes et messages nous ont-ils transmis ? Quels sont les signes de leur présence dans notre société aujourd’hui ? Comment chacun de nous peut-il être présent dans ces mouvements de métamorphose pour un monde vivant et partagé ? Entrons dans une danse entre Je et Nous. Connectons-nous pour soutenir et développer nos intentions de transformer le monde qui nous entoure.

L’avenir de l’éducation sera notre objectif principal. Considéré en profondeur, cet impératif de réinventer la façon dont nous apprenons, individuellement et collectivement, lie toutes nos institutions, des écoles aux entreprises, en passant par les organisations gouvernementales ou non. Mais il y a une raison de se concentrer sur l’éducation, en particulier l’enseignement primaire et secondaire. Les problèmes profonds nécessitent des solutions à long terme. Les enfants d’aujourd’hui seront demain les ingénieurs, les hommes d’affaires, les responsables gouvernementaux, les parents et les leaders dans l’adaptation aux enjeux écologiques, environnementaux, politiques et sociaux hautement critiques du XXIe siècle.

Alors que les entreprises et le gouvernement sont les institutions les plus puissantes, l’éducation est la seule institution ordinaire avec un horizon temporel de 50 à 75 ans. Plutôt que de voir l’école comme une institution de l’État vouée à simplement préserver le statu quo, que pouvons-nous apprendre des innovateurs en éducation ? Que pourrions-nous apprendre si nous écoutons vraiment les enfants et les jeunes au centre de ces changements ? Quelles sont les réponses éducatives actuelles aux défis sans précédent d’aujourd’hui, du COVID au changement climatique et aux inégalités ? Quelles sont les organisations pionnières ? Notre vision est de nous inspirer des initiatives de personnes et d’équipes remarquables et de devenir plus connectés et de les soutenir après la réunion.

(1)
Alain de Vulpian (1929-2020), sociologue français, a eu l’intuition de l’évolution de l’Homo sapiens vers ce qu’il a nommé « la métamorphose humaniste ». Auteur de « A l’écoute des gens ordinaires » (2004) et « Éloge de la métamorphose. En marche vers une nouvelle humanité » (2016).
Arie de Geus (1930-2019), directeur de la planification d’entreprise en charge de la planification des activités et des scénarios chez Royal Dutch Shell, auteur de « The Living Company: Habits for Survival in a Turbulent Business Environment » (1997).

QUI SE RÉUNIT ?

Nous invitons les personnes engagées dans “l’éducation pour un système vivant” à nous rejoindre, partager les expériences, apprendre et se connecter : éducateurs, étudiants, équipes et leaders du changement, facilitateurs et coachs, entrepreneurs sociaux…

Les hôtes sont Irène Dupoux-Couturier pour Happymorphose et Etienne Collignon pour The Learning Person.

Happymorphose est une association qui vise à mettre en relation des organisations œuvrant pour l’émergence d’une société vivante et complexe en route vers une métamorphose humaniste.

The Learning Person est une organisation qui crée et diffuse des méthodes d’apprentissage pour un monde durable.

Le projet est soutenu par l’Université Catholique de Lille, un établissement pluridisciplinaire créée en 1875. Plus grande université privée à but non lucratif de France, elle fonde son action dans les champs de l’enseignement supérieur et de la recherche, et celui du soin, sur la proposition des valeurs humaines et chrétiennes qui l’animent depuis l’origine. 

L’EXPLORATION

Le 7 avril au soir, nous aborderons plusieurs concepts et méthodes forts que nous avons reçus d’Alain de Vulpian et d’Arie de Geus ; quel est le sens de mots comme scénarios, apprendre ensemble, leaders socioperceptifs, signaux faibles, société vivante, hommes et femmes ordinaires, métamorphose humaniste ?

Le lendemain, le 8 avril, les participants seront invités à observer la présence et la force de ces concepts et méthodes en se rendant à distance dans des organisations remarquables, actives dans l’Éducation pour un système vivant dans divers endroits du monde. Ces hôtes peuvent être une association, une école, une université, un programme d’entrepreneurs sociaux ; ils ont en commun une action en cours, un message fort à partager et une envie de se connecter avec les autres. Ces hôtes ont la volonté de mettre leur organisation au cœur des discussions, d’accueillir d’autres personnes du monde entier dans une réflexion partagée sur leurs expériences. De retour en séance plénière, les participants co-élaboreront de nouvelles étapes d’action.